L'Abyssin, auteur : Jean-Christophe Rufin

Publié le par Nat

Le Roi-Soleil était défiguré. Certaine lèpre qui, dans les pays de l'Orient, corrompt les huiles, s'était introduite jusque sous le vernis et s'y étalait de jour en jour. Louis XIV avait sur la joue gauche, celle que le peintre lui faisait tendre en majesté vers le spectateur, une grosse tâche noirâtre, hideuse étoile qui projetait jusqu'à l'oreille ses filaments d'un brun souillé. En y regardant bien, on remarquait aussi des auréoles sur le corps. Mais à l'exception de celles qui souillaient son bas, ces autres injures n'étaient pas aussi gênantes.

Publié dans Incipit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zia 23/03/2009 16:18

je suis entrain de lire le parfum d'adam du même auteur!un vrai régal

Nat 23/03/2009 16:21


Le parfum d'Adam, oui, il faut que je le lise aussi...